Le loup solitaire

A travers bois et foret
Ma solitude me tourmente
Depuis que l'on m'a quitté
J'amorce ma longue descente

Je n'ai plus gout a rien
Ni au vent ni a la pluie
Loin de ses mains
Ma vie s'est ternie

Il n'y a plus de photo
Dans mon salon
Sur ma joue un sanglot
Trace un long sillon

Son visage
Lentement me revient
Doux et tendre mirage
Je t'espére chaque matin

Meme si je sais
Qu'entre lui et moi
Je resterais ton ami ne t'inquiete pas
Meme si tu as choisi de l'aimer.

MissLautner dans Poésie.
- 901 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.