Le loup

Celui la est différent des autres
C'est un jeune adulte loup solitaire
Qui mènent ses idées comme un apôtre
Quitter sa meute pour changer de repaire

Vivre le regard fixe par ses envies
Explorer le monde de ses tentations
Les crocs plantaient dans la vrai vie
Mélange de profit et d'absolution

Son hurlement déchire la nuit noire
Amplifiant les terreurs collectives
Ses plaintes évoquent les peurs du soir
Sa solitude devient agressive

Il gémit, il gronde ce loup solitaire
Sans son clan il est condamné à mort
Indépendant mais en manque de repère
Il rejoint sa bande et admet ses torts

La cohésion sociale retrouvée
Il regagne sa place rapidement
Son caractère dorénavant bien forgé
Il en devient même le mâle dominant

Une louve au regard aguerrit
Apprivoise son loup pour un temps
Le louveteau surprise de sa vie
Sauve notre jeune loup il en est conscient

Il vit, il protège, il chasse pour sa meute
Il donnerai tout même sa vie pour les siens
Pour eux il déclencherai une émeute
S'il le faut combattrai jusqu'à la fin

Mais voila il regarde souvent les montagnes
A nouveau vouloir etre libre et sans attache
La nostalgie du passé le gagne...

Mais son petit loup plein de panache,
Pour le reste de sa vie l'accompagne...

Naromi dans Poésie.
- 428 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.