Le Louvre

Mes souvenirs s' ouvrent 
Sur le grand Louvre 
Il se fait tard 
Le pont des Arts 
Se perd dans le brouillard 
J'aperçois, les toits à la Mansart
Autour, de la pyramide de verre 
Baignée, de lumière 
Dans ce grand kaléidoscope de cristal 
Fier et Royal
Se reflète, le palais des rois 
Aujourd'hui, si froid 
La monarchie, s' est tue 
Seuls des tableaux de valeur
Et des statues qui pleurent 
En meublent, le contenu 
Princes et princesses disparues 
Sur les grandes avenues 
La fête est finie 
Chevaux et carrosses partis 
Le carrousel, chante la gloire 
De l' empereur et ses victoires 
César est à Rome 
Napoléon dort, sous le dôme 
Jardin des Tuileries 
Je marche, sous la pluie 
Sous les marronniers noirs 
Souffle, le vent de l' histoire 
Dans ce grand parc, Lenotre jardine
Le bonheur se profile
Mes amours défilent 
En ballerines et tsarines 
Comme un bal, dessinent... 
Place de la Concorde 
La révolution, tisse ses cordes 
Dans le vent 
Encore, on entend 
Les foules en colère 
Jetant à bas, des siècles de misère
Une couronne tombe à l'eau
A la lumière des flambeaux 
À deux pas, coule la Seine 
Le monde, est une scène 
Les fleurs de lys, se fanent 
Les peuples rêvent d' idéaux 
Comme blé, que l'on glane 
Aujourd'hui, au centre un obélisque 
Raconte en hiéroglyphes, un passé antique 
Plus haut, les champs Élysées 
Sont divinises 
En ce jour, de février 
Je me mets, à rêver 
L'arc,  triomphe,  sur le génie de la France 
Sous les étoiles, un monde danse 
Pas à pas, vers le futur, j'avance 
Mon beau pays 
Me crie :"
La liberté, est ta chance !  "

delta delta dans Poésie.
- 1399 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.