Le mélange

Le monde est parsemé d’un séduisant mélange
Où toutes les saveurs, les sons et les odeurs
S’épousent et font naître une atmosphère étrange
Qui ne vient ni du ciel, ni des vraies profondeurs.

Ce fluide se confond avec toutes les choses
Et vient de sa caresse effleurer notre peau,
Il fait frémir la Muse, et éclore les roses,
Sa vapeur adoucit tel le calme de l’eau.

Ce flux berce les cœurs et exalte les âmes,
Son mouvement houleux me rappelle la mer,
Mais sa vitalité remémore les flammes,
Mêlant sensation du Ciel et de l’Enfer.

Là, est l’écoulement que perçoit le génie.
Le génie c’est l’esprit brûlant comme l’encens
Pouvant lire et saisir la lueur infinie,
Qui trouble tout notre Être en ne formant qu’un Sens.

Guillaume Rindelaire dans Poésie.
- 239 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.