Le pauvre célibataire

Je suis un pauvre célibataire
Loin, très loin de son amour
Je passe très vite dans mes jours
Sans frottement je glisse dans l'air

Je suis un pauvre célibataire
Je traine ma vie sur la terre
Mes baisers au loin me suivent
Est-ce ainsi qu'il faut que je dérive

Je suis un pauvre célibataire

Plus personne ne me dit je t'aime
Plus personne ne me dit que je lui importe
De mon coeur j'ai fermé la porte
Plus de séduction j'ai la flemme

Je suis un pauvre célibataire
Et tout le monde se fout de mes artères
Tant pis je me charge pour oublier
Je chante à tue-tête le chant du mal-aimé

Je suis un pauvre célibataire
J'ai perdu le goût des lèvres, le parfum des filles de l'air
Et la caresse de leurs cheveux,
Travail d'orfèvre

Arrête de me sourire ma belle
Mon coeur est bien abimé
Je ne peux pas te le donner
Il te serait trop cruel

Caustique, triste et sans espoir
Romantique solitaire
Je promène mon coeur au travers des soirs
Je ne suis qu'un pauvre célibataire  

Nisib dans Poésie.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.