Le poète

Le poète

Non ! Je n’ai pas de plume élimée à la main !
J’écris. Pas de papier, pas d’encre et sur ma table,
Nulle bougie auprès de moi. C’est lamentable !
En moi, pas de chagrin, ni de drame inhumain.

Pourtant, je suis poète et je vais en chemin
Cueillir les mots. Toujours, je me penche intraitable
Sur les phrases. J’arrache ici, le pied instable
Et là, je mets la rose à côté du jasmin.

Rêveusement, je cherche ailleurs un autre monde !
Dans le calme des bois, dans le souffle des eaux,
Près des arbres je suis loin de la haine immonde.

Rêvez ! Ce monde est triste ! Ecoutez les oiseaux,
Le cœur qui bat en vous et le chant de la Terre !
Rêvez infiniment ! Rêvez ! Tout est mystère !


01.10.15 ©

UN POETE dans Poésie.
- 830 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.