Le sphinx solitaire...

Sous l'oeil d ' Horus 
L'éclat de Vénus 
Tu étais là, bien avant l'heure 
Imperturbable 
Immuable 
Venu d'un autre ailleurs 
Regardant  l 'horizon solitaire 
Personne ne connais ton âge 
Séculaire 
Même pas les mages 
Trois milles à dix milles ans
S' interrogent les savants 
Mais pour toi, qu' est ce, le temps ? 
Dans ce désert immense 
Du haut de tes vingt milles tonnes
Songeur :" tu penses "
Les architectes s' étonnent 
Les archéologues 
Epiloguent 
Sur un scarabée en lapis lazuli. 
Pauvre travail de fourmi... 
Gardien fidèle des énigmes, des secrets 
De notre humanité 
Tu as vu, pensent ils, le jour 
Près du delta du Nil
Ou assoiffé 
Agile 
Dans l'eau claire, tu t'es desaltere
Rêve d'amour 
Dans cette base Égypte 
Avec la déesse Nour 
Vue Moïse, dans son berceau 
Voguant au fil de l'eau... 
Sculpture monolithique 
Tu écris des poèmes aux étoiles 
Nostalgique 
Dans une langue sacrée... 
Tu as connu, le grand déluge et Noé 
Kephren, Keops, Toutankhamon 
Les chars de pharaon 
Nefertiti
Reine jolie 
Tu as vu passé même Napoléon 
Ses armées, ses canons 
Aidé le génial Champollion
À décrypter dans ĺes hiéroglyphes, ton nom
Sur la pierre de Rosette cachée 
Une langue oubliée 
Mystérieux lion à fière allure 
Tu contemples l'azur 
Messager d'une civilisation galactique 
De la déesse Sekmet, tu en es le symbole magique 
Recouvert de sable 
Tu luttes sans cesse 
Admirable 
Pour tenir au monde, ta promesse 
Gardien du passage de l'au delà 
Tu observes la course, du dieu Ra
Te reposant, d'un lointain passé 
De ta patte sur le sol brûlé 
Aléa jacta est  (le sort  en est jeté )
Chut ! Tu écris le mot :"ÉTERNITÉ "

delta delta dans Poésie.
- 1678 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.