Le vent des saisons

Le vent des saisons
Il tourmente les branches, plume les feuilles mortes ;
En automne le vent claque soudain les portes
 De la belle saison. Il pousse les nuages
Qui éclatent en sanglots sur la contrée sauvage.
 
Sur la ville déserte, déferle un vent glacial
S’engouffrant dans les rues, en la saison brumale.
Poussés par la bourrasque, quelques passants tressaillent.
Les cheminées crachent leurs fumées qui bataillent.
 
Un alizé étreint le printemps réveillé
Par le chant des oiseaux dans les buissons cachés.
Sur les champs renaissant, les pollens frivoles
Vont chercher leurs moitiés sous le souffle d’Eole.
 
L’onde claire d’un ruisseau murmure entre les fleurs
Balancées par le vent d’un été  enchanteur.
A l’ombre d’un tilleul, un couple d’amoureux
S’enlace sur  l’herbe,  dans le zéphyr gracieux.
                                       Serge Sanchès, avec la complicité d’Evelyne.
                                                                                          12 février 2016

sanchesserge dans Poésie.
- 57 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.