Le Vieux Puceaus

Viol de Passion

Sous herbe humide,
À l'aube arrosée
Une silhouette a marqué
Mes pensées timides.

Viol de d'intimité
Viol d'innocence
Mon adolescence
Vient d'être enterrée.

Qui m'a envoyé ?
Trop tard les regrets
Mon âme s'est noyée
Dans un pot en chandelle.

Laid et sans intérêt
Croirait à qui je le dirais
Tous ce que je saurais
De bon à ce sujet.

Sur jet de pensées
Penser à ce qui s'est passé
Ma conscience dépassé
En est bouleversée.

Il était cruel
Ce cliché violent
D'un soufflet insolent
Je fus pris en chandelle.

Elle glissa délicatement
Plein les yeux
En m'en remettant
Bon sang! Bon  Dieu!

Le vieux mineur
Tremblait vivement
Tout en transpirant
Il mourait de peur.

Une bombe allait exploser
C'était son cœur
Qui face à cette douceur
Ne faisait qu'accélérer.

Viol d'intimité
Viol de passion
Toutes les sensations
Ont été enflammée.

Ça brûle la main
Main moite qui tremble
Cette peau inflammable
Qui exécute les châtiments.

Hé le châtiment
Il est plus spirituel
Trop de questionnement

Que vois-je là
Un majeur looseur
Il se dégonfle devant ça
Et s'enfuit en pleur.

Il me bouscule à la croisée
Dans le couloir
Et quand je viens voir
Ce qui l'a troublé

Je m'évanouis sur le champ.

lutaire.nlomo9 dans Poésie.
- 87 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.