L’écriture c’est pour les lâches intelligents

Ce texte est une réponse à Mémo des maux des mots de Alexandre Clain.
J'ai grandi.

Aujourd'hui, je suis un poète assagi, encore libre de mes vers et maître de leurs revers.
J'encode toujours mes mots, vieille habitude pour filtrer le flot des lots de mots idiots et bateaux que je peux sortir de mon cerveau, c'est une drôle de camisole, à croire que ma plume est toujours folle, j'écris pour crier un tas de bonnes paroles, abusant des hyperboles tout en filtrant mes dires pour masquer ma propre personne. L'écriture c'est pour les lâches intelligents car au final tu te caches du regard des gens.
Et si ce soir je livre une page du livre ne pensez pas connaître l'histoire, car mon histoire est incompréhensible et la mâchoire de ma mémoire restera muette jusqu'à ce que je le décide.

Alexandre Clain dans Poésie.
- 1198 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.