L'époux, sa femme et les mégères

L'époux, sa femme et les mégères

Pour un homme marié
Deux mégères se battaient
L'une voulait le baiser
Et l'autre l'épouser
Coups de poings se multipliaient
Les cheveux s'envolaient
Les habits déchiquetés
L'homme très envoûté
Stupéfait est resté
Tandis qu'arrivait
Une troisième pimbêche
D'une longue mèche
Que sa beauté alléchait
À tour de bras le prenait
Par la main, s'en allait
Elles les rattrapaient
Rapidement sans tarder
Par la main le tiraient
Chacune de son coté
Oh ! Mules ! Voleuses !
Criait son épouse
De loin les apercevait
Ainsi elles détalaient
Au cœur de son épouse
L'homme désemparé
Tendrement se jetait

Marguerite Voltaire

NB: sous la pointe de ma plume(Recueil)

De Margotin dans Poésie.
- 84 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.