Les âmes du bois de Cise.










Les âmes du bois de Cise

Bois de Cise, ici près de la mer,
Dans le mystère des manoirs sous les chênes,
Et le doux clapotis des vaguelettes
Qui s’écrasent sur les galets de la plage ,
Il existe des écrins de verdure, et des sentiers ,
Qui mènent au sommet de deux falaises de craie blanche,









Sous les arbres centenaires et les buis,
Je respire l’air iodé
Des chemins qui ont connu ballades enlacées ,
Victor et toi Juliette , ici vous vous êtes aimés ,
Et ces lieux portent l’empreinte de vos pas dans les sentiers ,
Et toutes les embrassades du passé,










Bois de Cise, quelque chose s’est posé là , dans cet endroit
Arrêté par le temps, posé à tout jamais, « Sortilège « ,
Les âmes volent au dessus de la mer,
Dans l’éther iodé, portées par le vent du large , et la mouette nacrée,
Marchez, marchez sous l’ombre des grands chênes,
Enlacez- vous, embrassez- vous, aimez -vous , encore et encore ,










Ici face à l’immensité et à l’infini de la mer couleur d’opale
Cise, bois magique niché dans le creux de la falaise ,
Ta lumière est unique . et l’emprise fatale.

Jeanine Chatelain , le 11 avril 2017









Juliette Drouet et Victor Hugo se sont aimés au Bois de Cise

Belle des Bois . dans Poésie.
- 42 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.