LES COMPLAINTES D'UN ECOLIER

Avant je jouais tout le temps dans le sable
Maintenant je reprend mon cartable
Finies les rêveries sous Monsieur soleil chaud
Adieu les jolies rivières et autre cours d'eau
Demain c'est reparti, je retourne à l'école
Adieu les belles plages du N'zi,adieu les tournesols
Avant je jouais tout le temps dans le sable
Maintenant je reprend mon cartable
O les nuits de clair de lune ludique sans fin
Ne- Devrais je vous revoir que l'an prochain?
Demain je m'en retourne m'asseoir sur les bancs
je dois abandonner mes douces joies d'enfant

hommesonsacre dans Poésie.
- 1347 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé LES COMPLAINTES D'UN ECOLIER

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Raf Merci de votre inscription ! Si vous avez des remarques, n'hésitez pas
Merci de vos partages
Nic cela m'a fait penser en plus condensé , à la prière du petit enfant noir de francis Jammes
et cela m'a touchée !
Nic
Raf C’est pas faux du tout !

« Mon Dieu, conservez-leur ce tout petit enfant, comme Vous conservez une herbe dans le vent. Qu’est-ce que ça Vous fait, puisque la mère pleure, de ne pas le faire mourir là, tout à l’heure, comme une chose que l’on ne peut éviter ? Si Vous le laissez vivre, il s’en ira jeter des roses, l’an prochain, dans la Fête-Dieu claire ? Mais Vous êtes trop bon. Ce n’est pas Vous, mon Dieu, qui, sur les joues en roses, posez la mort bleue, à moins que Vous n’ayez de beaux endroits où mettre auprès de leurs mamans leurs fils à la fenêtre ? Mais pourquoi pas ici ? Ah ! Puisque l’heure sonne, rappelez-Vous, mon Dieu, devant l’enfant qui meurt, que Vous vivez toujours auprès de votre Mère. Amen. »

Francis Jammes (1868-1938)

COEUR ET AME

Poésie  1010  

Toujours plus de ...

Actualités  1866    5  

L ' EMIGRE

Poésie  1084    5  

BIENTOT LA FETE DES MERES ...

Poésie  153    13  

Merlin l'Enchanteur

...  2555    9  

A NOUS CHERS DISPARUS......!!!

Poésie  1520    12  

A toi

Poésie  429    16  

Calais

Poésie  230    11  

Paisible était le passé ...

Poésie  1000  

Destin Funeste

Littérature  1489    6  

LE « T'AIME » DE CAMILLE

Littérature  1544    6  

La différence, c'est ce ...

Poésie  1069  

Sable

Poésie  44    10  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.