Les fleurs offertes

Je vous envoie ce jour, un bouquet que ma main
Vient de vite cueillir, au cœur de mon jardin.
Ces magnifiques fleurs sont dun rouge carmin,
Elles annoncent pour nous, un bonheur pour demain.

Que lodeur de ces roses, embaume avec ferveur
Lespace dun moment, le lieu de votre vie.
Mais ces fleurs vont mourir, un jour, sans préavis.
Peut importe leur sort, puisque jai vos faveurs.

Le temps va sen aller, le temps ne revient pas
Il est définitif, notre amour ne lest pas,
Ne nous éloignons point et demeurons amants.

Que de lamour duquel, aujourdhui nous parlons,
Soit aussi mélodieux, que le son des violons,
Qui flatte nos tympans, de ses doux miaulements.

fbocquillet dans Poésie.
- 1046 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.