Les fotes dortofrafes











Les fautes d'orthographe (Acrostiche)

Le "Cancre" de Jacques Prévert m'a toujours ému.
En fait j'étais moi aussi le dernier de la classe, l'écolier déchu
Souvent la seule et mauvaise note m'était échue

Fallait pas que je m'en offusque pour autant
Avec curiosité j'ouvrais d'innombrables livres
Une flopée d'albums stimulant mon âme d'enfant
Tous relataient de belles aventures qui se laissaient lire et relire
Et  tous mes héros reprenaient vie comme dans le temps
Se matérialisant dans ma petite tête aussi creuse que ma tire-lire

D'une façon ou d'une autre rien n'est jamais vraiment acquis
Outrecuidant serait celui qui en penserait autrement
Revenons en a moi et a mon orthographe qui semble avoir pris le maquis
Très souvent je me plonge dans le "dico" ou dans des correcteurs extravagants
Harponnant et expliquant l'ampleur de mes maux mal définis
Oh que oui j'en fais des fautes peut être même plus qu'avant
Grise est ma mine lorsque mes mots ne sont qu'un embrouillamini
Rien n'est plus difficile que d'écrire avec son cœur d'antan 
Avec aplomb on me reproche mes fautes en catimini
Pourtant là où il y a faute il devrait y avoir indulgence
Harmonie il devrait  y avoir entre poètes aux horizons infinis
Employant leurs savoirs à aider ceux qui sont dans l'errance


Quasimodo

Tout ce qui n'est pas foncièrement mauvais dans le monde peut relativement devenir bon.
Citation de Pierre Dac  -  Les pensées (1972)

Quasimodo dans Poésie.
- 275 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.