Les mathématiques

J'ai toujours détesté les mathématiques
J'en faisais des cauchemars bien concrets
Je prenais même des tics
A force de me casser la tête
Essayant de résoudre des équations
Auxquelles je n'ai jamais rien compris
Et je ne parle pas des théorèmes
Entre Thalès et Pythagore
Tout un monde d'incompréhension
Un fossé si profond et abstrait
Que toute ma vie je ne pourrai combler!

Le sort m'a-t-il provoquée
En mettant sur mon chemin
Des années plus tard,et sans préavis...
Un as des mathématiques
Pour les chiffres et les équations
Qui résoud des problèmes
A la vitesse grand V
Pour qui le calcul est une fête
De tous les instants
Qui manie abcisses et coordonnées
Avec la rapidité de l'éclair...
J'ai retrouvé aussi
Grâce à la poésie
Voilà quelque temps
Une camarade de classe
Amie d'enfance
Bonne en toutes les matières
Et qui a fait carrière,
Tenez-vous bien, eh oui!
Comme prof de mathématiques!
Les mathématiques,c'est pas automatique
Mais ça me démange et ça me gratouille
Aussi sûrement que piqûres de moustiques
Je me venge...avec cette petite bafouille!

---

Nanouelle dans Poésie.
- 974 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.