Les migrants

Je vous offre ma rue,
Je vous offre mon quartier,
Je vous offre mon village,
Je vous offre ma ville.

Les migrants qui sans soucis
Viennent à moi pour une meilleur vie.

Je vous offre mes arbres,
Je vous offre ma rivière,
Je vous offre ma terre,
Je vous offre mon air.

Aux migrants qui de leurs soucis
Viennent à moi pour une meilleur vie.

Je vous offre mon toit,
Je vous offre un travail,
Je vous offre le couvert,
Je vous offre la chaleur.

Aux migrants qui de leurs soucis
Viennent à moi pour une meilleur vie.

Je vous offre la Paix,
Loin de votre guerre,
Celle dont vous n'avez
Jamais rien demandé.

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 205 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Les migrants

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Marc de St Point Le sentiment est beau et je le respecte, mais la réalité est bien différente, j'étais en première ligne, ancien capitaine de police, et crois-moi, c'est un véritable problème, et ce ne sont pas tous des saints, loin de loi, 3 sur 10, méritent notre aide, les autres, insultes, volent, violent, ne respecte pas les femmes, (gestes obscènes), aucun respect de la propreté, ni de la propriété, mais ça, on le tait.

J e suis tolérant, met je t'assure ne donne pas ta ville, tu le regretterais amèrement.

Je me suis toujours montré humain et tolérant, dans ma fonction, mais lors de bagarres , lorsqu'ils sortent des bâtons, des cocktails molotov, qu'ils jettent cailloux et insultes, et bloquent les autoroutes , coupant les arbres, mettant de nombreuses obstacles ( déjà de nombreux morts)le soir sur les routes, mettant les entreprises en périls,je suis obligé de sévir et de faire gazer( ce qui ne me donne aucun plaisir) car ils coupent les bâches, et crèvent les pneus des camions, tu comprends bien, que je respecte et admire ta générosité et ta compassion, mais que je ne peux être d'accord avec toi. Il faut une juste mesure en tout, et ben connaître le problème, qui d'abord est un problème mondial,
Humain. Quelle solution, à apporter, il faudrait d'abord qu'ils soient d'accord pour être recensés, et mis dans des centres à taille humaine. Le pire sont les albanais, trafiquants en tout genre, proxénètes , cambrioleurs avec les roumains.

Ta générosité t'honore mais la réalité est bien autre, hélas.

Je te souhaite un joyeux Noël.

Chaque Noël, j'invite un migrant, méritant , et en réelle détresse à ma demeure.
Modifié le 30/12/2017 à 13:21 par Marc de St Point
Picardie Je suis entièrement de votre avis Marc de St Point , la réalité est tout autre .
Visiteur Très beau geste de solidarité sauf qu'il faut savoir être sélectif.
Picardie Tu as raison Troubadour,il faut être sélectif et ne pas se tromper sur les gens à qui on tend la main , c'est parfois comme envoyer une carte de Noël à une personne qui ne vous dit même pas merci, et après ,on vous fait des leçons de générosité .Les migrants ont un toit dans ma ville, et les sans abris meurent de froid dans la rue avec des dents installées sur les rebords des fenêtres de la gare pour les empêcher de s'asseoir.
Visiteur Je vous comprends Picardie.
lilia02 Le problème est aussi que nous n'avons pas les moyens de les accueillir dignement. Ils seront et resteront des errants tout comme dans leur pays d'origine.
delta delta Il faudrait que l'Europe, les USA, la Russie, la Chine... etc arrêtent de vendre des armes de guerre à certains pays et gouvernements...
Car ces armes alimentent les foyers de guerre et s' ajoutant à la misère existante, poussent les gens, les migrants vers l'Europe, l'Angleterre...
(L'el Dorado pour eux. ) Sur le plan international,
Nous recoltons la" politique du boomerang. "
Que de pays ont été déstabilisés.. (lybie, Irak, Yémen, Afghanistan... )
Nos démocraties sont fragiles et la paix en Europe précaire, restons humanistes et vigilants.. (sans oublier la menace climatique )
Car demain notre Europe peut être déstabilisée et ce sera à notre tour de fuir ? Vers l'inconnu... et être des migrants.
Marc de St Point Tout à fait exact, judicieux point de vue, Delta.
Hubert-Tadéo Félizé Tout à fait d'accord avec vous Delta.
Visiteur La vente des armes agit certes mais elle ne peut les arrêter quand les hommes ont cette folle volonté et envie de s'entretuer.Ils se feront la guerre même avec des pierres.Avant tout,il faut que la guerres des esprits cesse.
Picardie Vous avez raison Troubadour .
coralie Belle poésie qui laisse parler le coeur
josiane.gerhe Très belle poésie écrite avec le coeur. Hélas la réalité est tout autre, mais vous avez raison d'espérer.
Hubert-Tadéo Félizé Merci Coralie
Hubert-Tadéo Félizé Merci Josiane
Abdel.Koulla En effet, on ne peut qu'être sensible à la détresse de ces hommes et femmes qui fuient, qui cherchent, qui partent, qui s'exilent et se meurent. Mais je comprends tout autant la position assez sélective de ces nations (de l'Europe, en l’occurrence), qui ne peuvent raisonnablement absorber la misère du monde, misère engendrée par des dirigeants voy***. Un fait me paraît utile à relever : ces gens, dits "migrants", s'orientent instinctivement vers le Nord parce qu'ils ont la certitude que les gens du Nord sont généreux et bons.
Hubert-Tadéo Félizé Tout à fait d'accord Abdel. Le sujet est fort complexe et il s'agit bien de problèmes de dirigeants du Nord et du Sud. Et c'est toujours le peuple qui souffre.

Triptyque d'une nuit ...

Poésie  260    14  

L’homme de la jetée

Poésie  116    5  

Le sablier

Poésie  270    13  

J'ai deux amours

Poésie  199    9  

Pardon

Poésie  81    15  

Ces nuits vertigineuses

Poésie  260    9  

Les tambours du coeur

Poésie  166    8  

A l’être aimée

Poésie  378    18  

Dans ma rue (fin)

Poésie  280    9  

Ces instants magiques

Poésie  211    18  

Angles-sur-l’Anglin

Poésie  276    8  

Je me plais à rêver (à ...

Poésie  169    9  

blessures de frontières ...

Poésie  99  

La CRISE

Poésie  1289    10  

Le pays du Floc.

Littérature  450    3  

Migrants

Poésie  109    5  

Miles à bord !

Poésie  974    6  

Elles n'attendaient plus ...

Poésie  1596    2  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.