les printemps de Provence

les sentiers de Provence depuis ma tendre enfance.
je m'y suis promené parmi tant de beauté.
des gelées matinale jusqu'au chant des cigales.
voici maitre renard qui passait par hasard.
il à grand appétit quant il voit la perdrix
monsieur le hérisson qui sort de son buisson
il c'est levé très top pour chasser l'escargot.
et madame la pie assise au bord du nid
quelle grande bécasse toujours elle jacasse..
en se faisant du tort parlant de son trésor.
par mis les tournesols messire  rossignol.
compose une chanson pour son ami le pinçon
demoiselle hirondelle qui plonge a tire d'ailes
et fait du rase motte il faut quelle grignote.
c'est le chant des mésanges qui chantent les louanges.
de quelques vermisseaux trouvés au bord de l'eau
mais quel et se pigeon perché sur la maison
il perd un peut la boule tout le temps il roucoule
et monsieur le coucou qui cherche un peut par tout 
a travers la nature  pour sa progéniture
un nid pour ces enfants il est un peut fainéant.
elle a fait des emplettes madame la chouette
pour faire les yeux doux a son voisin le hiboux
le petit rouge gorge qui se gratte la gorge.
et toujours aux aguets perché sur le cyprès
puis soudain c'est la guerre qui vient de la clairière
mais quel est ce grand bruit c'est un coup de fusil.
ce sera le silence et la vie recommence.
ainsi est la nature car c'est notre culture 
sachons lav préservé c'est notre identité.


il

jacques83navigateur dans Poésie.
- 68 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.