L'humain regard de l'autre: dédié à diane et à ses proches

Dans lenceinte dun Ksar
Aux murs lézardés
Des enfants se marrent
Grâce à un ballon troué !!
Un père et son fils
En visite à nos contrées
En tant que touristes
Du spectacle sont émerveillés
Ils se joignent à ces mômes
Leur joie, ils aiment partager
Nullement ne les jugent miséreux
Ces deux humains dits étrangers
Auxquels je tire chapeau
A défaut de pouvoir les embrasser

habitat groupé et fortifié, un village du sud marocain

BEDOUIN dans Poésie.
- 678 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.