Libre comme l'Art

Je m'évade au travers du temps 
Pour discuter avec les anges 
Et nous parlons des sentiments
De silences qui sont échanges. 
Ils me cotonnent dans des langes 
Des sortes de raisonnements 
Et je leur chante des louanges 
En guise de remerciements ... 

Et je me sens comme une enfant
Qui poétise ses pensées 
En alternant le faux-semblant 
Dans l’irréel de mes idées.
Aujourd'hui elles sont affligées 
Dans un Amour et son Néant 
Je lis mon histoire de fées 
Repensant à ce bon moment. 

Pourquoi je pense encore à lui ? 
Car chaque jour me le rappelle 
Son prénom venu aujourd'hui 
Est cette plume sous mon aile. 
Alors pour moi je me fais belle 
Pour l'oublier dans cet ennui 
Dans cet amour qui m'ensorcelle 
Où j'ose encore l'aimer oui ... 

Mais tout ça est bientôt finit
Je le sens au creux de mon ventre 
Quand je me couche dans mon lit 
Mon corps reprend sa place au centre. 
J'ouvre mon cœur pour qu'un homme entre 
C'est peut-être celui qui lit...
La poésie est dans mon antre 
Parce que l'Amour me maudit ... 

Dans la lumière d'un épart 
Dans l'écriture de ce poème 
Je m'autorise cet écart 
Pour lui dire un dernier je t'aime. 
Et chaque jour l'Amour se sème 
Pour en soulager son départ 
Dans la vérité elle-même
Je me sens libre comme l'Art ...

lettre dans Poésie.
- 1509 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.