L’indifférence

Depuis huit jours déjà des odeurs très fortes
Remplissaient les couloirs et glissaient sous les portes
Un rat crevé sans doute sous un vieux paillasson
Peut être des déchets de moules ou du poisson

Deux étages au dessus de mon appartement
On ne s’approchait plus c’était irrespirable
Le gardien appelé ouvrit en maugréant
La porte du studio pour punir le coupable

Il vit un pauvre vieux écroulé sur sa table
Un œil restant ouvert, mort depuis plus d’un mois
Dévoré par les vers son corps méconnaissable
Pendait comme un foulard sur la chaise de bois

Un étage au dessus était logée sa fille
Elle ne lui parlait plus car ils étaient en froid
Pour la moitié d’un rien pour une peccadille
elle l’a laissé mourir de misère et de froid

chavigner dans Poésie.
- 198 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.