L'INTERDIT

L’interdit
 
Sortie d’un bosquet comme un papill'on naissant de sa chrysalide
Il est apparu un sourire léger mais sincère et troublé
Avec le masque de l’assurance d’un enfant gâté et si fragile à la fois
À la recherche de l’inaccessible pour assouvir un manque
Sa volonté, un pilier renforcé par sa personnalité,son égo lui donne  un semblant de
stabilité
La pureté de sa lumière trop cachée, comblé par des mots sans intérêts
 Pour l’esprit et la vraie vie.
Même si le mouvement ondulatoire a force de raison
Une routine candide en souffrance par le manque d’amour de sa création, ce papill'on libre dans une cage,
ne voit pas sa beauté et ne peut se déployer.
Un cœur qui saigne, il soigne ses plaies, crie mais sa voix ne le porte pas puisque il ne côtoie  plus sa vie.
Le paradoxe ou polarité, obscurité et lumière sont en conflit et détermine son trajet en le laissant perplexe devant
une évidence illusoire et irréelle.
Ce papill'on si majestueux et éphémère à la fois Se jette à corps perdu dans l’interdit comme un crie au secours. Il se noie
Ses croyances sont si fortes que son être ne combat plus et se sent oublié
 de cette belle et magnifique création qu’il est en réalité.
Sa sensibilité est devenue pour lui une faiblesse  croyant tenir le pouvoir au travers d’une monnaie d’échange
 mais une fois le vide comblé pour un instant
L’assouvissement n’a plus d’effet.
Le don d’amour qu’il a reçu en cadeau est bafoué
Comme une perle d’eau dans un désert asséché.
Le rayonnement d’un faisceau de lumière , une brise légère, le chant gracieux d’un oiseau, et surtout un regard sur la beauté de ses couleurs et de la magie de son envol,
 Un retour à la simplicité peut le sauver.
La vie est un voyage plein d’expériences, une étoiles scintillante par la vibration
D’un cœur sans peur.

cristalpro dans Poésie.
- 1547 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.