Lorsque l'hiver s'impose

Lorsque l'hiver s'impose
Et tue toutes les roses,
Je dors avec mes maux,
J'ai froid, je perds mes mots.

Le vent pose son balai,
Les oiseaux plient leurs ailes,
Lorsque l'hiver s'impose
Et tue toutes les roses.

Le ciel toujours couvert,
Le temps est un enfer,
Le soleil disparaît
Derrière fumées noires,
Lorsque l'hiver s'impose.

Marguerite Voltaire

De Margotin dans Poésie.
- 337 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.