Lune de louve

Sous une lune rieuse,
Un homme à l'esprit
Ouvert s'offre
Au regard malicieux
D'une louve.

Il s'approche doucement d'elle,
La caresse tendrement
Sans vouloir l'effaroucher
Il lui parle dans son langage
Que lui seul peut
Comprendre.

Attentive à son discours
Inconnu, la louve fit demi
Tour et l'amena jusqu'à sa tanière,
Où l'attendait quelques jeunes nés,
Boules de poils douillets.

L'homme compris ce que louve
Montrait les crocs
Quand ils se sont rencontrés,
Elle protégeait
Sa progéniture,
Et en retour elle sut
Que cet homme était bon.

Car il n'était ni berger,
Ni chasseur de loups,
C'était juste un passant
Perdu dans les bois.

Et depuis, la légende
Veut que chaque  pleine lune,
L'homme et la louve
Se rencontre à nouveau,
En toute sincérité,
En toute amitié,
Pendant des lustres,
Et des lustres.

Raymonde P. dans Poésie.
- 210 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.