Ma plume paresse

Troubadour,qui a tant rimé, aujourd'hui ta plume ne sent plus tes caresses,
Elle est devenue insensible à tes désirs, elle sombre dans la paresse.
Ne sentant plus tes envies, elle reste sourde à tes appels de détresse,
Que faire pour ressusciter son âme et lui faire retrouver sa souplesse.

Combien on s'est dit de belles choses qui nous ont permis d'avancer,
Aujourd'hui tout s'est évaporé comme rien entre nous ne s'est passé.
Faut-il se remettre aux caprices de l'entêtement ou tout est agencé,
De ça je me tourmente et je me fais du souci car je le trouve insensé.

O !muse je suis tout à fait à ta merci, inspire-moi des rimes finesse,
Toi que j'ai tant aimé, ne fanes pas tu es source de mon allégresse.
Tu as tant enivré mon âme, tu la chatouillais d'une sensation ivresse,
Je te prodigue tous les remèdes pour que tu retrouves ton adresse.

Pourquoi abandonne-tu avant même que le tout n'ait commence'?
Pourquoi renoncer à cette passion qu'on a ensemble couvé et bercé?
Pourquoi faut-il dire qu'entre nous rien ne va et qu'il faut divorcer?
Pourquoi faut-il passer l'éponge dessus pour que le tout soit effacé?

Troubadour dans Poésie.
- 109 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.