MAINTENANT

MAINTENANT

De l’encre au paradigme,
Du sang à la compréhension,
Quand les mots s’animent
Et font danser les phrases
Dans le sens de la pénétration,
Pénétration du sens
                                      En direction de la compréhension.                                
Que faire maintenant ?
Refermer la porte de l’anxiété
Et
Sans perdre l’aspiration
Balayer les débris
Des courbettes du temps ?
Rester
Ou bien quitter
La fête des mots,
Vivant ?

Du sang au paradigme,
De l’encre à la compréhension,
Avançant lentement vers l’abîme,
Aux limites de la perception,
Traçant des lignes en sourdine
Parallèle à la dimension
Du vide,
J’exulte car il n’y a plus de temps.

De l’encre au paradigme,
Du sang à la compréhension,
J’entame de façon fébrile
Une première caisse de munitions.
Je consulte,
J’examine,
Les points sensibles
Sur les cartes du moment ;
Je détermine
Les futures impacts du changement.

Du sang au paradigme,
De l’encre à la compréhension,
                                                                                               J’étudie                                                                                                      Certaines hypothèses
   Relatives à l’échec de mon plan,
Je corrige
Les trajectoires
Quasi aléatoires
De toutes ces martiales créations.
J’améliore ainsi la technique,
Abandonnant l’analogique
Au profit de digitales digressions.

De l’encre au paradigme,
Du sang à la compréhension,
Que faire maintenant ?
Rester
Ou bien quitter
La fête des mots,
Vivant ?
 

Gaspard Collal dans Poésie.
- 251 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.