Maman

Maman, c'est le nom que je te donnais.
Puis, c'est toi qui m'a élevé.
Les histoires que tu me contais,
les secrets que je te confiais,
nos rires,nos pleurs,nos colères,
tous ceux-ci on le partageais.

Tu m'as comblé de tant d'amour,
la chaleur que tu m'offrais.
Tous ceux-ci m'est resté.

Chaque jour de la vie pour toi, était un combat.
Ton courage ne connaissait point de limite.
Malgré les moments difficiles.
Il y avait en toi, une flamme d'amour et de tendresse.

Grâce a toi, j'ai grandit auprès d'une vraie mère.
Je voudrais encore pouvoir te serrer dans mes bras,
et te dire tout cela.
Mais hélas,tu t'en es allé,
sans savoir tout cela.

Je t'ai aimé,et je t'aimerai toujours.
Tu m'avais dit que ce jour arriverait,
et je ne voulais écouter.

Aujourd'hui,je souffre de ton absence.
Mais je sais que ce n'est pas un adieu,
mais juste un au revoir.
La mort n'est pas la fin,
mais le début d'un commencement.

Un jour où l'autre je serai de nouveau à tes cotés,
pour ne jamais plus te quitter.
Toi ma maman bien-aimée.

oedipe dans Poésie.
- 1165 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.