MARIE LOU

Toi, l'amie fidèle, l'amie de toujours
Tu m'as soutenue au fil des jours
Lorsque je n'avais pas le moral
Et que j'étais vulnérable

Tu as su apaiser mes peines
Toi, si douce, si sereine,
Tu as soigné mon cœur en détresse
Par des paroles de tendresse

Aujourd'hui, je te remercie de tout cœur
De m'avoir permis de croire au bonheur
Entre nous est née une belle amitié
Que rien ne saurait détériorer

Tiré de mon recueil "Emotions" de 2000

ROSE dans Poésie.
- 59 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.