Mauvaises intentions

Tu es apparue dans ma vie
Aussi vive que l'éclair
Dès la première journée
Tu me voulais c'était clair  

Même si j’étais pris
Tu me voyais dans le lit
Aujourd’hui je réalise
Que j'étais un pari  

J’aurais parié
Que tu voulais baiser
Et que tu te foutais
De ma personnalité  

Mais tu m'as aveuglé
Avec tes belles paroles
Un aveugle né
Aurait perdu la boussole  

J’ai donc préféré
Dire à l’autre de s’en aller
J’avais succombé
T’avais su me combler  

Après j’ai su que ton ex
Était encore dans le décor
Je t'ai dit je vais être le next
Si tu finis ton histoire  

Tu m'as juré
Je l'aime plus cet enculé
C’est avec toi que je veux être
Et je vais le prouver  

Moi je t’ai cru
Et j'ai tué mon feeling
Sais-tu qu'aujourd’hui
Je réalise ton lipsing?  

Un show digne
De Madonna en G-string
Je continue sur d'autres lignes
Et compare ton standing  

Je te faisais confiance
T’avais l'aire correcte
Malgré ton enfance
Suspecte  

Mais je suis qui pour juger
Avec le passé que j'ai
On a donc commencé
À noircir le papier  

J’étais sur
Que nous 2 c’était dur
Que je bâtissais ma vie
Avec une femme mature  

Je ne peux pas nier
Qu’avec toi j’étais bien
Tu avais su rallumer
Mon cœur éteint  

C'est vrai j’aurais voulu
Que l'histoire n'ait pas de fin
Mais tu m'as délaissé
Du jour au lendemain  

Même pas 2 mois après
Avoir signé notre bail
On s’était installé
Loin du bercail  

Je n’en reviens toujours pas
À quel point tu as menti
Tu disais j'vais t'aimer
Tant que j'suis en vie  

J’ai envie que tu me fasses
Des enfants je t’en prix
J’en suis sûre
J’te le jure, j'te le dis  

Sorry pour le reste
Mais je mets la censure
Je mets l'accent sur
Les choses que j'endure  

Depuis qu'elle a fui
Sans rien dire
Pendant que j'étudiais
Pour notre avenir  

J’étais sûr de rentrer
Et d'embrasser ma femme
Mais au lieu cela
Je suis tombé en larmes  

Quand j’ai lu 3 pages
Rempli d’osti d’marde
Qui voilait la vérité
Pour pas que j’en parle  

J’en parle car tu t’es flex
Avec ton ex dans mon dos
J’aurais compris le contexte
Si tu avais dit les vrais mots  

Mais tu as préféré partir
Et ne plus revenir
Tout ce que j’ai à dire
C’est que je vais m’en souvenir  

Et si un jour tu regrettes
N’espère pas me ravoir
Car j’ai vu qui tu es
Et je ne veux plus te revoir

Tu comprendras peut-être
Que le mensonge détruit
Et que le surnom de Pinocchio
Ne vaux pas la vérité bien dite

MLC dans Poésie.
- 443 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.