Meme si...

Je sais que c'est idiot,
C'est une histoire surfaite
La fête des grand-mères
N'est que pour les poètes.
Mais comme ils seront là
Mes quatre petits choux
Avec un beau dessin,
Un énorme bisou.
Le Dimanche matin
Je me lève très tôt
Pour leurs confectionner
Un énorme gâteau.

lilicamilea dans Poésie.
- 154 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.