Mes filles

MES FILLES, JE VOUS AIME.
.


Pas un instant j'ai regretté votre venue,
Mes filles.
Pas un jour passé sans vous rêver entrevues
Si gentilles.
Distances infinies masquées par votre voix,
Vous avez dans mon cœur une place de choix.
Le temps fuit en glissant doucement vers ma fin,
Je ne peux le suspendre, l'arrêter sans chagrin.
Bientôt je serai vieille, il faudra vous quitter.
La vie est ainsi faite que l' on doit tout laisser.
J'emporterai l'image dans mes yeux bien fermés
De vous deux qui m'avez donné tant de joie
Que dans l'éternité je serai encore là
Pour vous aimer encore au delà du trépas
Et vous saurez alors que dans le ciel tout là-bas
Une petite étoile, un doux morceau de moi
Se signalera à vous par son plus bel éclat.

sandisa dans Poésie.
- 124 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.