MES PREMIERES ANNEES D'ECOLE PRIMAIRE

Mes premières années d'école
En ma tête de merveilleux souvenirs
Sont ancrées comme des rêves

Première rentrée, que du bonheur
Rangs deux par deux dans la cour
Et la découverte de la "maîtresse"
Monter les vieilles marches de bois
Il fallait faire silence.... obéissance
Et s'asseoir sagement à sa place
Répondre à l'énoncé de son nom
En prononçant le mot "présente"
Suivait la distribution des cahiers

Aux trois cahiers nous avions droit
Notre cahier du jour pour l'école
Notre cahier de devoirs pour la maison
Enfin le cahier de correspondance
Écrire notre nom sur la première page
Sans rature était une prouesse

Déjà la main tremblait : un pâtée

Et se servir du buvard pour éponger
Ces vilaines tâches d' encre violette
Ouvrir la trousse, prendre la gomme
Là évidemment on faisait un trou
Et commençait la première dictée

Puis s'en suivait la première récréation
Rien que du bonheur et des rires
Inventant des jeux les plus fous
Mais la cloche sonnait trop vite
Avec hâte nous rentrions en classe
Il y avait les premières additions
Rien n'entâchant notre optimisme
Envie d'apprendre était notre leitmotiv
 

ROSE dans Poésie.
- 81 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé MES PREMIERES ANNEES D'ECOLE PRIMAIRE

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
beatricelukomskijoly Que de beaux souvenirs sur un école qui a totalement disparu. Nous ne sommes pas si âgées que cela, (moi, 61 !) et pourtant, déjà, lorsque nous racontons ce que fut nos vies dans nos jeunesses, nul ne nous croit plus, tant le changement en tout est radical.
ROSE Et moi 10 de plus. C' était le bonheur. On n'y allait pas à reculons malgré la discipline
beatricelukomskijoly oui, école bonheur, d'où nous ressortions riches de culture et de savoirs-êtres, autant que de savoirs-faires. Nous commencions ( dans mes écoles fréquentées ) par la leçon de morale pour apprendre à vivre ensemble et respecter chacun. L'enfant travaillait dur, et jamais les parents ne contredisaient un maître.
ROSE Exact la leçon de morale que nous nous efforçons de mettre en prqtique
Picardie Oui ,le temps du bonheur,dans un monde simple, convivial, où on se retrouvait en famille le soir.On entendait une mouche voler dans la classe, et tout le monde travaillait dur sur son cahier . Fini tout çà, mais l'école reste l'apprentissage de la vie en communauté .
coralie Les élèves ne sont pas responsables.
A revoir le mode de fonctionnement de l'éducation nationale.
Un grand nombre d'enfants entrant en 6e lisent sans comprendre la signification d'un texte.
Les programmes sont survolés, appris d'une manière superficielle, manque de temps.
ROSE Merci Picardie et coralie
lilia02 ... Toujours des réformes et manque de moyens...
ROSE Merci Lilia
Picardie Coralie, les enseignants font leur travail, il faut aussi que les parents surveillent journellement leurs cahiers et leurs devoirs , de mon temps, les enseignants étaient respectés, qu'en est -il aujourd'hui ????j'ai travaillé en SEGPA, allez donc y faire un tour, vous verrez des parents venir menacer les enseignants, c'est l'époque qui a changé , plus de respect de rien.Qu'on apprenne déjà aux enfants le respect et la politesse, sans incriminer les enseignants.
lilia02 Picardie, entièrement de votre avis. Je connais le problème à travers les récits de deux membres de ma famille très proches, professeurs...
coralie Message supprimé
Modifié le 28/04/2018 à 14:07 par coralie
coralie Où voyez vous Picardie que j'incrimine les enseignants ?
Relisez mon texte. Je les soutiens et je n'ignore pas les conditions difficiles dans lesquelles
ils doivent exercer. Je parle du système, ce qui est totalement différent.
J'ai d'ailleurs rédigé un texte sur librosophia s'intitulant à Madame T, Pr de Français
pour la remercier de son enseignement.
Le respect pour moi est primordial. En toucher un mot à nos chefs d'état
Modifié le 28/04/2018 à 13:59 par coralie
Picardie "Un grand nombre d'enfants entrant en 6e lisent sans comprendre la signification d'un texte.
Les programmes sont survolés, appris d'une manière superficielle, manque de temps. "
Je ne pense pas que les problèmes soient survolés où appris de manière superficielle . ma fille est enseignante dans le primaire , qui survole les problèmes ? Qui apprend de manière artificielle ? Les enseignants font leur travail et ont beaucoup de mérite .Et les programmes sont tous appliqués .
Modifié le 28/04/2018 à 15:05 par Picardie

EH ! MA BELLE

Poésie  50    13  

JE VOUDRAIS ETRE LOIN

Poésie  1320    16  

RENOUVEAU (anadiplose)

Poésie  271    13  

BON ANNIVERSAIRE MON ...

Poésie  296    10  

A TOUS LES PAPAS

Poésie  963    2  

SOUVENIRS

Poésie  1039    2  

JE T'AIME

Poésie  53    11  

J'AI RENCONTRE UNE AMIE

Poésie  137    2  

LE BAISER

Poésie  1112  

POURQUOI REGRETTER

Poésie  393    14  

IL Y AVAIT

Poésie  1059    2  

UNE FLEUR

Poésie  78    4  

Je crois que je l'aime !

Poésie  731    5  

Au fil de l'eau et des ...

Poésie  173    12  

L'exil

Poésie  1136    7  

Prière à Laure

Poésie  393    9  

HAINEUX

Poésie  1041  

ÈRE AZURE

Poésie  273  

Ma tête dans les étoiles

Poésie  1008    8  

La Poésie

Poésie  1155    7  

Luna à Ginny

...  1214  

Bonne année

Inclassable  966    4  

Qui pourra adviendra

Poésie  1003  

Tu ne m'inspires plus ...

Poésie  905  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.