Message d'espoir.

Merci, mon fils chéri, pour les jolies fleurs que tu viens de placer près de mon portrait.

Les douces attentions délicates de nos enfants nous atteignent comme des vibrations d'amour, c'est te dire que nous n'y sommes point devenus insensibles.

Ayez confiance, vous, nos enfants dont les coeurs restent si minutieusement attachés aux détails du passé; ayez confiance, vous, qui mettiez vos espoirs en nous, ayez confiance, vous tous qui pleurez sur la pierre cruelles des tombes !!

Rien n'est mort ... ni ceux que les voiles temporels cachent à vos yeux, ni leur amour, ni leur souvenir fidèle; et lorsque vous les appelez dans l'invisible, vous pouvez sans hésitation employer le présent : je t'aime, et non pas je t'aimais !

Dans le silence de votre âme attentive, ils répondront : je t'aime, je t'aime.

Mama ( suite à un rêve ou un message de ma mère, je ne sais, qui me trouble encore aujourd'hui). 

Marc de St Point dans Poésie.
- 195 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.