Mine de rien

Mine de rien

5 millions d'enfants travaillent dans des mines
Au Ghana, au Chili ou au Pérou 
Ce sont encore des gamins, des gamines
Pourtant ils passent leur vie au fond d'un trou

Ils travaillent si jeunes pour survivre
Mais de ce dur labeur si tôt ils mourront 
Sans jamais avoir ouvert un livre
Pour les évader de cette sale prison

Pourquoi dans le monde tant de misère?
Pourquoi dans le monde tant d'indifférence?
Ils plongent 250 mètres sous terre
Pendant qu'on baigne dans notre silence

Ils creusent, percent et grattent pour trouver l'or
Que l'on retrouve à nos cous et nos poignets
Sans avoir conscience du terrible sort
De ces enfants mineurs et déjà sacrifiés

Alors mine de rien nous sommes des chanceux
L'école au fond c'est pas si mal 
Quand nous nous traînons comme des paresseux
D'autres sont traités de façon anormale

Aujourd'hui s'il vous plaît ayons des pensées,
Des paroles, des idées, faisons un pacte
Pour ces 5 millions d'enfants oubliés
Que nos pensées du moment se transforment à l'avenir...
En actes...

Naromi dans Poésie.
- 582 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.