mon ange mon cœur divin reviens que je t'aime, je taime à l'amour à la vie

Que je t'aime, je taime à l'amour à la vie
Que je pense à ma reine celle de mon paradis
Que je me fonde en toi secret de mes entrailles, ma vie
Que tu sortes ton amour, et aimes moi, fais le pour ta vie!
Que Je suis réel, court, long, ton unique paradis….

Que je voie ton spectre me hanter en constant la vie
Quelle me trouble, quelle me prend la vie
Qui me tenant, collé en sa derme soierie
QuÀ chaque instant taime béni
Que ce soit en jour ou dans la nuit

Que ce soit la minute qui s'en suit
Que tu sortes envers moi, arrêtes, ne t'enfuis...
Que je veux juste tembrasser, t'aimer!
Que tu es mon sang, mon cœur, et toutes ses fibres qui cris
Quen ce fond noire, sorts de ce maudit puits!

Que je te dise, je suis ton unique et véritable dilemme
Qui te garde sauve, je suis Fou qui t'aime
Que Marchant sur la mer agitée en lames
Que mon vital, ta vie, je suis ton poème
Que ma souveraine, je t'aime

Que la vie, elle est courante trop vite
Que tu reviennes vivant nôtre instant fête
Que cela soit vis-à-vis tous nos amours, nos ancêtres
Que je te fasse bâtir, une navette en ciel-ensorcelant des êtres
Quelle Puisse habiter à l'amour à la vie….
Yama.
27/4/13 #texte protégé #

yedri2012 dans Poésie.
- 747 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.