MON CHEZ-MOI

Où pourrai-je mieux m’exprimer si ce n’est là !
Là-bas, je perds le contrôle que jamais je n’eus d’ailleurs.
Mais dans cet autre monde découvert en ce monde,
Le contrôle pour moi n’est plus utile.

L’essentiel consiste à planer sur tout existant,
Faire de la matière ma pierre à modeler.
Entendre l’insondable, comprendre l’inexistant,
Rendre possible le possible de l’impossible.

Un délire que je me suis enfoncé dans le mental
Pour justifier mon être ? Peut-être…

Mais là-bas je ne DANSE pas la danse
Elle et moi nous sommes…
Et là-bas, la MUSIQUE est telle l’arc-en-ciel,
Cet ensemble de différences créant harmonie.

La substance s’écoulant de mes veines devient PEINTURE
D’où cette vie animée en cette toile inanimée.
Les SCÈNES, j’en ai plein en esprit,
Jouées toutes les secondes,



Là-bas, chez l’ART, suis chez moi.

ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 57 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.