Mon corps se meurt... mon coeur vit...

Je meurs
D'un instant à lautre
Se dégradent mes sens
Vieillissent mes membres
Tout doucement
Sans que je m'en rende compte
Vient le jour où
Me regardant dans une glace
Me choquent
mes rides
Mes cheveux blancs
Mon corps se métamorphose
Senlaidit
Grossit
Maigrit
Suit lévolution des gènes
Sauf que ce corps qui chute
Jour après jour
Ne reflète guère
Lâge de mon cœur
Qui lui pourtant
Reste jeune
Toujours bien portant
Comme à vingt ans
Ou même bien avant
Il aime de toutes ses forces
Jusquau dernier souffle
Ne faiblit pas
Reste toujours vivant

venus2015 dans Poésie.
- 943 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.