Mon fidèle ami...

Le vide occupe une grande place dans ma vie
Il meuble bien mes jours et nuits
Fidèle compagnon de mes moments dennui

Le vide remplit amèrement mon temps libre
Lagrémente tristesse et drôles didées
Ingrédients nécessaires à ma condition


Le vide comble bien mon sombre monde
Me fait parfois sourire, dautres fois rêver
De lendemains joliment gris

Le vide, de plus en plus, sempare
De mon petit cœur souffrant
Il est son stimulant tant attendu

Sans lui, ce fidèle ami
Souvent je tombe dans la dépression et loubli
Loin de lui, ma vie se vêt de monotonie

Comme il est bon de vivre sans sensations
Auprès du néant, lêtre aimé
Douloureusement chéri

venus2015 dans Poésie.
- 1022 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.