Mon nombril et moi

Triste vie et triste monde
Je suis seule et moribonde
Mon ego est en péril  
Je ne vois que mon nombril

Moi par ci et moi par là
Pour les autres les tracas
Et pour moi la farandole
Danse et danse pauvre folle

Je refusais de vieillir
Faisant tout pour m’embellir
Dépensant une fortune
Des fois blonde et des fois brune  

J’ai repoussé les limites
Jusqu’au diable et ses marmites  
Pour une dose un peu forte
Au travail je serai morte

Tuée par les mots blessants
Des amies ou des parents  
Ma peau est devenue noire
Mes cheveux couleur ivoire

chavigner dans Poésie.
- 567 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.