MON TRESOR

Je t'aime, mais tu feins de l'ignorer.
Je t'aime, mais tu refuses cet amour ;
Car, pour toi je resterai toujours
La femme insignifiante que tu as rencontrée

Avec toi, l'avenir semblait me sourire,
Notre amour s'épanouissait avec le printemps,
Mais qu'en reste t'il maintenant
Si ce n'est qu'un merveilleux souvenir ?

Et pourtant, j'ai tant de tendresse à t'offrir,,
Et aussi tant d'amour à te donner.
Alors, pourquoi toujours nous chamailler ?
La vie ne pourrait-elle être faite de sourires ?

Dès le matin tu chantais,
Te levant toujours de bonne humeur.
Que reste t'il de ce bonheur
Qui me fit croire que tu m'aimais ?

douce rose dans Poésie.
- 183 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.