Mortelle passion

L’amour se goûte à  deux la passion vous dévore
On ne peut être heureux sans réciprocité
Aimer comme un damné vous mine la santé  
Surtout ne pas dormir  et y penser encore    

Puis l’appétit vous lâche tant elle vous obsède
Une triste chanson voit vos larmes couler
L’échange d’un regard fait, votre corps, trembler
Même le plus vaillant voit son moral qui cède

Sur l’écran de vos nuits parait la demoiselle
Votre cœur est rempli d’amour et de plaisir
Certains médicaments pourraient vous endormir
Mais vous les refusez pour toujours rêver d’elle

Le plaisir le plus beau serait qu’elle vous aime
Ou au moins que ses yeux vous parlent tendrement
Mais son regard est dur, tellement différent
Que vous baissez les yeux pour ignorer sa haine  

chavigner dans Poésie.
- 99 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.