Musique céleste.

A la lueur d'un chandelier, des partitions entremêlées, des notes attentent ....

Esprit brillant, passionné, déséquilibre et génie à la fois, Mozart incarne l'absolue beauté.

Une note de trop, une note de moins, et le fragile équilibre d'une harmonie parfaite se rompt,

Une voix, deux voix, puis quatre, cinq, le rythme s'accélère, le génie éclate en de divines vibrations, 

Mélodies embrasés d'un feu céleste, ressentis en chaque note, équilibre des sons et des harmonies,

Tout enchante, élève l'esprit et l'âme en de sublimes instants de pure élévation,

Que ne ressentir, vivre et vibrer, aux sons miraculeux  d'Amadeus, génie inspiré d'en haut,

N'entendez-vous pas la voix de Dieu, l'appel inénarrable de l'harmonie des mondes,

Musique céleste, si profonde et si enchanteresse, que chaque son, chaque note, fait oublier la lourdeur
du corps, et élève l'esprit au plus haut niveau, en des sphères de génie, emplies d'une aura si brillante, qu'elle occulte à l'instant toute pensée de petitesse et de médiocrité.

Tout chez Mozart, est perfection , esprit connecté aux plus hautes vibrations, à l'essence même de l'harmonie parfaite, chaque silence, chaque accélération, nous conduit en des sommets de pure bonheur.

Qui ne peut écouter Mozart, sent ressentir, sérénité, émotions, vertiges des sens,  élévation si haute, que le regard parfois se trouble et que l'esprit s'oublie dans la mélodie sans égale.

La lumière vacillante des bougies sur le grand clavecin ,  doucement se fait moins vive, annonçant la 
fin de la divine musique, le rideau va se refermer , sur le secret de la vie, et ses harmonies si parfaites , qu'un ange s'est perdu dans les couloirs des grands cieux.

Marc de St Point dans Poésie.
- 98 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.