N° 31661 – Charlotte Delbo

Lorsque la nuit tombait, j’apprenais
De la vie résistance, -là où je fus déportée- ;

La vie m’embrasait encore dans l’ombre
Des grillages barbelés où mourrait
Silencieusement l’agonie de nos vies.

La vie m’embrassait dans la pénombre
Des mouroirs où les fragrances parfumées
De sûres à nos gorges et nos pleurs se lient.

Pour une ration de pain donnée à des gitans,
J’obtiens un recueil du Misanthrope,
Et d’un rien, d’un petit bonheur qui me dope,
Je savoure les pages, les lignes en dedans,
J’apprenais les textes par cœur,
Je me les récitais de mémoire, en chœur,
Et durant des heures, pareille à une romance
Perdue, je virevoltais dans l’air qui danse.

Le silence de nos sons gelait au froid sidéral,
Debout lors de l’appel dans cette cour boueuse,
Ils nous prenaient pour fous avec nos râles,
Mais ils ne savaient pas que de lire, j’étais si heureuse.

Résister face à la douleur en alexandrins,
Dans un nouveau jour qui déjà s’évanouissait,
Résister face à l’oppression de leurs abjectes mains,
Pour goûter le prochain jour comme l’archet
Glisse sur les cordes d’un violon,
Quand, enfermée à nouveau dans le béton
De cette geôle froide et humide,
Je comptais les jours restant, avide
De liberté !

Oh, liberté spoliée !

Auschwitz, toi qui m’a tout dépouillé,
Dans les arpèges des mitraillettes,
Comme une vieille ritournelle d’un jour sans fête,
Auschwitz ! Je m’évanouis comme une fleur fanée,
Où voir, encore tomber des corps, pour échappatoire,
Et finir au bûcher des vanités chaque soir.

Nous étions deux-centre-trente femmes,
A la mémoire salie par d’infâmes
Créatures d’un autre âge, où barbarie
Régnait dans l’oppression des heures tragiques ;

Nous étions quarante-neuf survivantes de la vie,
Sortantes, terrassées et usées par des heures fatidiques.
 
La mort n’a pas voulu de moi, et du devoir
J’ai écrit  sur le théâtre de la vie, la mémoire
De la mort ; Moi Charlotte Delbo, déportée,
Matricule 31661, de la vie j’ai continué à aimer.

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 161 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.