Naïveté primitive

Chaque futur, devient imparfait
Chaque présent finit passé
Que pédagogique, est la conjugaison
Telles les règles de la garnison

Toute saison, revient chaque an
Tout fruit, vit juste un temps
Lattendent toujours les vivants
Qui se comptent en générations

Chaque moment est une aubaine
Quon doit vivre allégrement
Nos petites misères sont vaines
Elles ne causent que désagrément

Embrassons la vie telle une rengaine
Qui enchante tous nos moments
Ne nous étouffent que les haines
A nous tous, elles causent tourments

BEDOUIN dans Poésie.
- 706 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.