Noel sans pere

Mon père s'est endormi,
je n'avais que 14 ans,
deux frères ainés,
Un plus jeune de sept ans.

Que Noel était triste
Sans ce Père aimé.
Que Noel était triste,
Je ne peux l'oublier.

Pourtant de cette adolescence,
Je garde un souvenir d'amour,
Le jour ou j'ai dévalé la pente
Pour faire de Noel un beau jour.

J'ai traversé la ville,
une pièce de monnaie dans ma main,
Pour demander d'un air tranquille
Une petite branche de pin.

Le marché était plein de sapins
De toutes tailles, de toute beauté
Des fleurs d'hiver aux tendres couleurs
Et l'amour de Noel dans mon coeur.

Cet argent ne valait pas grand chose,
Meme pas une branche de pin,
Mais la marchande vers qui j'ose
M'offre ce cadeau Divin.

Pas de belles guirlande,
Pas de lumières pour le décor
Alors je décore avec soin,
Des bouchon de liège
Pour ma branche de pin.

Je sorts la nappe du dimanche
Qui servait aussi pour Noel,
J'y pose une bougie blanche,et une flute de pain
Un pot de beurre, un peu de lait
Dans un bol de faience.

J'ai vu mon frère heureux
Moins de tristesse dans ses yeux,
Ma Mère nous a pris dans ses bras...

Notre repas n'était pas celui d'un Roi
Mais chaque Noel je revoie en moi
Ce souvenir d'enfance
Comme un acte de foie.

mamida dans Poésie.
- 1043 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.