NORA

Surprise, je l'ai été
Par ton absence inopinée
Sans toi la radio semble vide
Et la matinée s'éternise.

Ta gaieté communicative
Partout fait rage
Et si les jours un à un se suivent
Il manque un élément au rouage.

Nora, quand vas-tu revenir
Rétablie et pleine d'ardeur ?
Afin que nous retrouvions ton sourire
Et ta voix aux intonations pleines de chaleur.

douce rose dans Poésie.
- 616 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.