NOS PARENTS

          Même dans le temps

          poussé par les ans

          papa, maman

          oui.. dans le temps

           je reste toujours un enfant




         Petit baisé dernier câlin

         et la porte se referme

         quand le nuage t'emmène

         dans la nuit glissant vers demain



         Petits bobos petits chagrins

         sont oubliés sous la tendresse

         jamais laissé dans la détresse

         tu es toujours pris part la main



         Parcourant ce long chemin

         l'adolescent, toi le rebelle

         claquant la porte tu fait la belle

         mais Jamais loin.. Tu reviens



         Et puis un jour tu le sais bien

         tu trouveras bien d'autres joies

         celle pour qui tu seras roi

         tu suivras alors ton destin



         Un beau matin j'en suis certain

         un peu usé, par le voyage

         et tes parents sur le nuage

         les yeux rougis.. Tu te souviens.



         Même dans le temps

         poussé par les ans

         papa, maman

         oui.. dans le temps

         je reste toujours un enfant

Aveudoux dans Poésie.
- 469 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.