Nous sommes dans le déluge et la...

Dieu nous a créé 
Dit -on ; à son image  ,
Mais quand dans 
Nos ennuis on veut ,
Lui parler , notre  voix
Reste faible , et n'arrive 
Pas  à son rivage ;
Et le cris qu'on jette 
Meurt long temps 
Avant d'arriver .
L'homme continue ainsi 
Dans la misère des jours ,
En prières religieuses ,
Et  invocations pieuses  ;
A parler  fort  , tant il veut
Une réponse  sérieuse  ;
Ainsi qu'une  poitrine pleine
Qui s'adresse à un homme sourd.
Mon  père , nous sommes dans 
Le déluge ou la banqueroute ,
Beaucoup se sont noyés 
Ou sont restés sans voix .
Je pense à la chaussée glissante
Et  aux blessés de la route ,
Je pense aux pauvres ,  aux esclaves , aux forçats ,
Je pense à tous ceux qui ont connu un jour ,
L'amertume ou la déroute .


Conakry 20 juillet 1993

Barrymoussa180 dans Poésie.
- 131 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Nous sommes dans le déluge et la...

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
delta delta Barry, oui il faut repenser et réinventer notre vieux monde.
Une société de partage et plus humaniste.
Il y a assez de richesses sur la terre à partager et redistribuer.
L'eau déjà est le bien le plus précieux bien avant le pétrole.
Le solaire est une source d'énergie surabondante et utile.
L'Afrique possède un ensoleillement important.
Des ressources géologiques et des minéraux rares et précieux.
( pétrole, diamants, rubis, émeraudes... )
Des forêts, des bois précieux.
Il faut une nouvelle politique de gestion équitable et durable.
Dans un monde pacifique et démilitarisé.


Noé avait été avertis par Dieu avant le grand déluge.
Si l'humanité ne change pas, d'autres déluges climatiques et cosmiques apparaitront.
Nous sommes tous tributaire de cette petite et encore belle planète la terre.
( Belle des Bois) Parfois Dieu est sourd et on se demande s'il existe , nous vivons dans un monde cloisonné , dans l'indifférence des uns et des autres.
ROSE Ce monde devient bien triste et le cloisonnement même entre les pays est affligeant.
Alors dieu est inaccessible à notre petit niveau.
Croire en qui en quoi ???
delta delta Pourtant un ANGE divin à crée la ROSE...
ROSE Peut-être l'ange GABRIEL
delta delta Certainement chère et bellissima Rose *
Barrymoussa180 Merci mes amis ,j'ai écris ce poème quand je n'arrivais pas à manger une fois , je dis bien , une fois par jour.
C'est le poème que j'aime le plus parmi mes écrits .
Il m'arrive même aujourd'hui , face à certaines
indifférences , de le lire à haute voix pour me consoler d'avoir vu : un enfant battu , une famille volée , une femme qui pleure ,un pauvre qui passe ,...
Marc de St Point L'homme cherche tant le bonheur, qu'il n'arrive plus à le trouver, alors qu'il est si simple et si prés de nous. Tendez la main, prenez une fleur, écoutez le chant des jeunes mésanges, contemplez le bleu du ciel et sentez la caresse du gazon sur vos pieds nus, caressez le tronc d'un l'arbre, écoutez, son histoire, ses conseils, prenez sa force....

Merci, la vie, et pensons, qu'il a toujours plus malheureux que nous, et désirons ce que l'on a déjà, bénissons nos enfants et parents, aimons.

Haïku, la Souris

Poésie  54    11  

Un jour à Marrakech

Poésie  63    15  

Ma fille au BEPC -Guinée.

Poésie  145    33  

L' Arc-en-Ciel

Poésie  58    10  

Ma romance .

Poésie  109    9  

La forêt

Poésie  83    26  

Haïku, le chien et le chat

Poésie  61    14  

La nature enseigne

Poésie  65    23  

Les adventices .

Poésie  100    13  

La Basse-cour

Poésie  50    12  

L'éclair a fendu les nuages

Poésie  40    11  

Fume lentement dans la brume .

Poésie  127    10  

Sur tes lèvres ...

Poésie  99    23  

LA BAS

Poésie  54    10  

Je te pinerai - poème ...

Poésie  689  

CHANTONS ENCORE

Poésie  152    17  

Aisselles de garçons à ...

Poésie  80  

Chronique Prise de Sang

Littérature  1002  

Profession du père - ...

Critiques  2497    8  

Mon enfant

Poésie  1049  

petit poème pour ...

Poésie  1555    6  

J'ai toujours recherché ...

Poésie  1425  

Les silences de nos ...

Poésie  108    10  

A toi mon frère . . .

Poésie  1107  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.