Nouveaux mondes

NOUVEAUX MONDES


Ce sont de nouveaux mondes
Que je vous propose
Prosodie en prose et paraphrase
Rien ne cache pour autant l'immonde
Hissez-vous à la hauteur de l'homme
Rabaissez-vous à celle de la femme
Et l'humilité de l'humanité prend forme :
De nouveaux mondes comme compossible
Du sacré et véridique et du talmudique
Je n'aurais qu'une chose à dire :
Crie hurle ton envie de vivre : le délire

Azur et azurée, zone orangée
J'ai suivi ces concepts creux
De cuits et de crus, accrus
Je n'aurais de cesse  que de penser
Que ce monde ci n'est qu'idéalité,
Quelle fumisterie, de ne pas y croire
Même, rien qu'un peu, par espérance.

Fabien Rogier dans Poésie.
- 1038 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.