Nymphomatique

NYMPHOMATIQUE
Assis devant mon écran informatique,
Je joue du clavier et de la souris
 Je like, je clique ; le tout à un rythme frénétique ...
A tenter vainement d'écrire de la prosodie
Qui reste malgré tout fantomatique

Je me cache derrière mon avatar,
Non pas que j'ai peur de mes tares
J'ai juste la frayeur d'être une star ...
Fruit d' un buzz qui, finalement n'est qu'un simple canular

Devant le clavier, avec la souris, je joue des émoticônes
Comme les poètes nous manipulent avec les émotions.
Il me manque simplement les mots et la parole qui sonnent
Dans un sonnet aux vers libres qui donnent vie aux scansions
scansions vibratoires oraisons ostentoires
Je suis le favori des ces dames
Qui vous charment et vous acclament
Aux travers de mes travers de célibataire
Qui flirt sur facebook, tweeter et instagram.
J'ai juste envie d'aimer une image de moi héroïque.
Qui tout comme les données informatiques
Vont se stocker sur le nuage dans l'ére,
Le cloud, le mirage de nos fantasmes érotiques.
Internet me fait traverser l'atlantique,
Je me retrouve en Amérique, comme le titnanic,
aux portes du Québec
A traverser la banquise de mes états d'âmes,
Aux millles sensations exquises....
Toutes mes excuses si elle sont mesquines
Faut faire avec .... faut faire avec...la ram
Mémoire vives et mémoires mortes
Sans souris ni clavier j'écris comme je tapote
Je recherche l'usb de mon coeur
Mon âme soeur....
Je suis le fureteur de vos conversations
Au travers de ma web cam,
Je vous remplis de ma mémoire RAM.
Et sans rien pour m'héberger sur vos serveurs toujours sous tension !!!
Seule reste cette prose dans ce slam
Que je vous délivre et déclame
Sans lire sur mon ipad,
Que je suis un momade
Qui joue du clavier sans vous télésnober,
Seule compte ma poésie qui va snober
tous ces pirates informatiques de n'importe où, voire, même d'Afrique
qui en oublient, qui en oublient :
que nous sommes tous.... morts de poésie !!!

Fabien Rogier dans Poésie.
- 1482 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.